• Tag souffrance

    Résultats pour la recherche du tag souffrance :
  • ...témoigne ! » Je veux rappeler que le mot passion vient de « pathos » qui comme tu le sais signifie souffrance. Le Christ ne connut pas de souffrance par son amour, c'est par le refus des hommes qu'il connut cette souffrance, je crois qu'il faut être vigilant en cet endroit. L'amour ne sait...

    Lire la suite...

  • Haine ou amour ? La question a fait son chemin Elle est descendue dans les profondeurs Là, où tout se cache farouchement Et pourtant crie si fort En une plainte sans fin.   Comme un mal lancinant qui ronge tout de l'intérieur Qui porte tant de noms Mais qu'on ignore Ne pouvant le découvrir...

    Lire la suite...

  • ...peut, il n'est jamais trop tard.   – Il y a dans tes mots présents une forme de prolongement à ma réponse sur la souffrance. Il n'y a que l'amour qui puisse effacer, le réel lâcher prise est un geste de cet « amour-là ». L'amour pour la vie et pour l'instant, l'amour pour ce qui est à...

    Lire la suite...

  • – Il me semble que parler de la souffrance est parfois nécessaire. Si la souffrance ne s'exprime pas, elle finit par faire corps avec la personne à tout jamais. Et là, c'est pour l'espèce des informations douloureuses.   – Certes Michelle, parler de la souffrance doit soulager, pourquoi ?...

    Lire la suite...

  • ...Parce que même si on admet qu'il est naturel, ce mouvement est forcément par moments un effort. Alors la souffrance dont tu parlais a-t-elle à voir avec ça ? Y-a-t-il réellement une souffrance de l'esprit qui ne soit pas la conséquence d'une résistance psychologique ?   – La souffrance...

    Lire la suite...

  • ...juste. Quel qu'il soit, ce sera juste.   – Juste... au regard du tout, oui, bien sûr... mais tant de souffrances !   – Sans souffrance pas de vie. La souffrance est le prix de la vie et plus elle est belle, plus elle se nourrir de souffrance. Mais le regard que l'on pose sur la souffrance...

    Lire la suite...

  • ...force ne reste pas inactive et la raison non plus, à ton insu, et même le corps, et les sensations, et la souffrance.   – Oui, mais c'est donc les souffrances qui sont à comprendre. Rien de plus.   – Ce n'est pas si facile de vivre l’intensité, tu ne vas quand même pas me dire le...

    Lire la suite...

  • ...sensibilité ne rend pas faible, au contraire.   – Elle ne rend pas faible, mais elle fait des remous, parce que sentir la souffrance du monde, des enfants, etc.   – Non. Ça, c'est ressentir. Sentir ne laisse pas la place à ce genre de comportement.   – Que se passe-t-il en celui qui...

    Lire la suite...

  • – Toi qui visites ces contrées lointaines, dis-moi, où vois-tu cette souffrance surgir ? Dans ce marquage à vif qui fut celui que tu reçus enfant, d'un coup à l'autre, sans que jamais ton esprit puisse vivre la paix entre les deux ?   – Elle me terrassa tout d'abord, et par faiblesse ou...

    Lire la suite...

  • – Pourquoi la souffrance serait-elle une condition nécessaire à la vie ?   – Lorsqu'un obstacle se présente, il nous défie. Ce défi est perçu par le corps comme un « stress », sans ce « stress » le corps ne prend pas toute la mesure de la nécessité de « comprendre ». Le...

    Lire la suite...