• Vous êtes sensible à l'imposture, c'est ce que vous voulez dire ?

    L'homme fait ce qu'il sait faire, Il fait aussi semblant de savoir ce qu'il fait, il fait semblant de savoir le faire, même l'imposteur fait ce qu'il sait faire, Tout est toujours une affaire de degré d’imposture.

    Celui qui sait, sait par rapport à un autre qui sait moins, il ne doit pas oublier qu'il sait lui-même moins qu'un autre, s'il ne veut pas être vu comme un imposteur également.

    Tout homme sera un imposteur aux yeux d'un autre, mais celui qui sait à quel point il ne peut échapper à loi de l'imposture, cessera de chercher à voir le niveau d'imposture des autres.

    Suis-je clair dans cette imposture ?

    Je crains que non.

     


    votre commentaire
  • "Les deux jours les plus importants de votre vie : Le jour ou vous naissez et le jour ou vous découvrez pourquoi vous êtes nés"

      

    Mensonge ! Il est impossible de découvrir pourquoi nous sommes nés un jour.
    Second mensonge, le jour où je suis né n'a jamais supporté aucune importance, combien d'années a-t-il fallu pour que
    je lui accorde une quelconque importance ?

     Le pourquoi je mourrai ne me semble d'aucune importance, peut-être aurais-je la faiblesse de m'attacher au "comment", si je me souviens avoir vécu toutes ces années pour que ce comment ne m'échappe pas, il s'agit bien entendu du "comment" dans mon esprit et non des circonstances factuelles.

     


    votre commentaire
  • En deçà des langages verbaux, il y a d'autres langages et ils ne sont pas dans les dictionnaires.
    Deux questions méritent d'être posées :

    - Quelle qualité de connaissance sont-ils en mesure de drainer jusqu'au conscient ?
    - En quoi le conscient s'assure t-il de dénier le bagage de connaissance qu'ils sont en mesure de délivrer ?

     


    votre commentaire
  • Est-ce que tu penses que tout est harmonieux ?

     

    Harmonie et disharmonie, yin et yang, pile et face, le monde montre deux faces d'un même visage, mais c'est le masque seul que nous voyons, confondant le vide et le plein, les complémentaires et les opposables.

     


    votre commentaire
  •  Comment ça ?

     

    Lorsque vous prononcez : Comment ça ?

    La totalité de ce que vous êtes est supposée présente, tout ce qui vous a fait, depuis vos parents, et les parents de vos parents, les singes parents de vos et de nos ancêtres. Tout ce que vous portez en vous ne deviendrait pas si ce n'était pas déjà là, Le présent est ce point formé par les lignes qui se croisent, la ligne de votre origine et celle de l'infini, elles sont là, elles ont toujours été là. L'arbre est tout entier dans la graine, mais le vent aussi, et la terre, et l'eau, et le soleil, et l'univers.

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires