• Langage ... (6) .

    L’effort que nécessite l’expression par le verbe nous sépare de notre être. Exprimer veut bien signifier cela: sortir de "soi", mais peut-être est-ce aussi "se sortir de soi". "L’être" ne sent pas le besoin d’exprimer, respirer et consommer lui suffit, mais signifier, analyser, formaliser, etc. sont des opérations toutes mentales qui ne manquent pas de prétention et d’arrogance.

    Ce n’est pas seulement l’invisible pour les yeux qui est essentiel, mais surtout l’indicible pour la bouche.

    Dans cette expression : "sortir de soi", je voulais signifier qu’un mode d’expression basé sur les mots permettait d’évacuer ses pensées, ses doutes, ses craintes, ses tensions, etc.

    Et dans l’expression "se sortir de soi", j’indiquais un subterfuge qui consiste à s’éloigner de soi-même par la parole. Une forme de diversion utilisée par tout le monde, qui produit une image d’emprunt, ex : « Regarde comme je suis sérieux ! Tu ne dois pas me manquer de respect hein, sinon je vais être méchant ! ».

     Toute cette comédie qui est la nôtre, destinée aux autres, qui remplit l’espace de notre vie et qui nous tient tellement à distance de ce que nous sommes réellement, que nous finissons par être un étranger pour nous-mêmes.

    Se sortir de soi, une manière de paraître (par défense) au lieu de savoir être.

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :