• Du chemin (30)

    Alors oui, il semble bien que la « non-violence », qui n'est pas le contraire de la violence, soit un acte créateur, révolutionnaire.

    Krishnamurti, parle de l'amour qui sauve, de l'amour qui est communion totale, une flamme sans résidu.

    Il s'est adressé au plus grand nombre disant que sa personne n'a pas d'importance, répétant tout au long de sa vie que c'est ce que nous engageons nous-même qui l'est ! Il dit, pas de maître, pas d'église. Il dit, la liberté précède, et cette liberté est solitude.

    Crois-tu que nous puissions faire cela à deux ?

     

    C'est certain, cela fait deux mille ans qu'on en parle, mais on en a parlé sans comprendre.

    Aujourd'hui on en parle presque plus, quelques personnes comme toi ou Krishnamurti, mais on comprend aujourd'hui.

    Que comprend-on ? Que ce n'est pas, ça n'a jamais été une question de bon goût, c'est une question de vie ou de mort, aujourd'hui on sait que le temps est la seule valeur essentielle.

    Bien sûr que je ne remets pas en cause l'harmonie de la nature, je crois que la question n'existe que pour l'homme, mais je me demande c qui se passerait pour l'ensemble du « vivant » si l'homme se retournait, car c'est cela une révolution.

    Oui Michelle, je le crois, nous pouvons le faire à deux, à trois, etc., c'est pour moi ce que nous faisons depuis le début. Je n'avais pas compris le sens de ta question sur l'allié, parce qu'il était évident pour moi qui si je communiquais avec toi, c'est que je suis ton allié, parce que ce que nous faisons nous dépasse Michelle.

    Chaque jour je te découvre l'esprit plus claire, cette clarté était déjà là, je le sais, et je pense que si tu me la montres plus, c'est que tu as laissé grandir ta confiance en moi, je te remercie de cela Michelle.

    Nous le faisons, chacun de nos mots vers l'autre est un effort de révolution.

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :